migration

migration [ migrasjɔ̃ ] n. f.
• 1495; lat. migratio
1Déplacement de populations qui passent d'un pays dans un autre pour s'y établir. émigration, immigration. Migration provoquée par une guerre. aussi exode. Migration des barbares. invasion.
Déplacement de populations d'un endroit à un autre ( migrant). Migrations alternantes : déplacements entre le lieu d'habitation et le lieu de travail. Migrations saisonnières (vacances, travail saisonnier). Migrations intérieures, entre deux régions d'un même pays.
2Déplacement collectif, d'ordinaire périodique, d'une espèce animale sur de grandes distances ( migrateur). Migration des hirondelles, des cigognes, des anguilles. Migration des saumons. montaison. Migration des troupeaux. transhumance.
3Fig. Relig. Migration des âmes. transmigration.
4Sc. Déplacement (d'un organisme) au cours de son développement ou de ses métamorphoses. Physiol. Déplacement (de cellules) dans l'organisme. Migration des leucocytes. diapédèse. Migration de l'ovule (de l'ovaire à l'utérus, par la trompe).Embryol. Migration du testicule (de la cavité abdominale vers les bourses).Pathol. Migration de cellules cancéreuses. métastase. Migration d'un caillot sanguin. embolie.
Déplacement (d'une substance) à l'intérieur d'un milieu, (d'un élément) à l'intérieur d'un ensemble. Migration de l'humus dans le sol, d'un radical dans un isomère.

migration nom féminin (latin migratio, -onis) Déplacement volontaire d'individus ou de populations d'un pays dans un autre ou d'une région dans une autre, pour des raisons économiques, politiques ou culturelles. Déplacement massif de populations : Les migrations des vacanciers du mois d'août. Voyage annuel d'une population animale depuis son aire de reproduction jusqu'à une aire d'hivernage parfois très éloignée et voyage de retour, généralement par le même chemin. Botanique Changement naturel, accidentel ou contrôlé par l'homme, dans la répartition géographique d'une espèce végétale. Chimie Déplacement d'un radical dans une molécule. Nucléaire Dans la théorie des réacteurs nucléaires, déplacement des neutrons au cours de leur ralentissement et de leur diffusion. Pédologie Transport de matière dans les sols à l'état soluble ou particulaire, aboutissant à des accumulations localisées dans certains horizons, dits illuviaux (argiles, matière organique, calcaire, fer, manganèse, etc.), ou à l'entraînement jusqu'à la mer des produits de l'altération des roches et des sols. Pétrole Cheminement du pétrole à travers les terrains. Polymères Départ d'un adjuvant qui quitte la matière plastique qui le contient. ● migration (expressions) nom féminin (latin migratio, -onis) Migration larvaire, phase durant laquelle les larves de parasites se déplacent dans l'organisme de l'hôte afin d'y trouver les conditions optimales à leur développement. Migrations alternantes, déplacements de personnes entre leur lieu de travail et leur résidence suivant une périodicité régulière (quotidienne, hebdomadaire). ● migration (synonymes) nom féminin (latin migratio, -onis) Déplacement volontaire d'individus ou de populations d'un pays dans un...
Synonymes :

migration
n. f.
d1./d Déplacement d'une population passant d'une région dans une autre pour s'y établir. Les migrations des Barbares.
Migration saisonnière, qui s'effectue en fonction des saisons vers les lieux de travail, de vacances.
d2./d Déplacement en groupes qu'effectuent, au cours des saisons, certains animaux. Migration des cigognes.
d3./d MED Déplacement (d'un corps étranger, de cellules) dans l'organisme. Migration d'un calcul. Migration de l'ovule.
d4./d PHYS, METALL Déplacement (de particules) dans une substance sous l'effet d'un facteur extérieur.

⇒MIGRATION, subst. fém.
Déplacement d'une personne, d'un animal ou d'une chose.
A. —Déplacement de personnes d'un lieu dans un autre, en particulier d'un pays (émigration) dans un autre (immigration) pour des raisons politiques, sociales, économiques ou personnelles, et qui est le fait soit d'une population entière, soit d'individus s'intégrant dans un phénomène de société plus large. Migrations humaines. Je traversai le village: vide! Nettoyé, absolument (...). Un silence assourdissant. Pas un départ: une fuite, une migration (MORAND, Magie noire, 1930, p.188):
1. L'Allemagne a donné ses Suèves à la Suisse et à la Suède, à l'Espagne ses Goths, ses Lombards à la Lombardie, ses Anglo-Saxons à l'Angleterre, ses Francs à la France (...). Aujourd'hui même que le temps des grandes migrations est passé, l'Allemand sort volontiers de son pays...
MICHELET, Introd. Hist. univ., 1831, p.426.
En partic.
♦Déplacement de personnes pour des raisons professionnelles, d'un pays dans un autre ou d'une région dans une autre à l'intérieur d'un même pays, temporairement ou définitivement. Migrations intérieures, internes ou nationales; migrations temporaires; migrations pastorales, rurales. Les migrations d'étrangers venus en France (...) à la recherche d'un emploi (...) se sont amplifiées ces dernières années (MATHIEU 1970). V. aussi immigration ex. deBRUNHES, Géogr. hum., 1942, p.117.
P. anal. Migration (professionnelle). Passage d'une situation professionnelle à une autre. Migrations saisonnières et migrations définitives ont presque toujours un lien avec les migrations professionnelles (SUAVET 1975).
♦Déplacement en nombre de personnes, du domicile au lieu de travail et vice-versa, chaque jour ou chaque semaine. Migrations journalières. Les migrations alternantes entre le domicile et l'atelier (Univers écon. et soc., 1960, p.24-3).
♦Déplacement massif de personnes vers des lieux de loisirs, de vacances. Le 1er août 1914 (époque des vacances, Aurelle, époque des migrations) (MAUROIS, Silences Bramble, 1918, p.171). V. aussi cyclique ex. deDEFERT, Pol. tour. Fr., 1960, p.39.
P. méton. Colonne, groupe de personnes en migration. Une armée alerte, exercée à la marche, va plus vite qu'une migration de peuple traînant après elle femmes, enfants, vieillards, bagages et tentes (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p.339). Ces migrations disciplinées qui se dirigent le samedi après-midi vers les terrains de sport (MORAND, Londres, 1933, p.114).
P. anal.
♦Voyage qu'effectue(nt) une ou plusieurs personnes. Dans cette longue et monotone migration qui (...) nous conduira jusqu'à Puebla de Sanabria (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p.263).
Migration de capitaux. Transfert de capitaux d'un pays dans un autre. En dépit d'importantes migrations internationales d'hommes ou de capitaux (Univers écon. et soc., 1960, p.34-6).
Migration (d'une âme). Passage d'une âme d'un corps dans un autre. Les momies (...) attendent dans leurs cercueils, au fond des hypogées, que leur âme ait accompli le cercle des migrations (GAUTIER, Rom. momie, 1858p.311).
B. — [Chez les animaux et chez les plantes]
1. Déplacement en groupe et généralement périodique de certaines espèces animales. Migration annuelle; migration des cigognes, des hirondelles. Ces migrations verticales [de certaines espèces animales au sein des eaux] s'étendent parfois sur plusieurs centaines de mètres (J.-M. PÉRÈS, Vie océan, 1966, p.50):
2.... il y avait au lac de grands rassemblements d'oiseaux sauvages attendant du ciel le signal de la migration vers le sud. Déjà la sarcelle à ailes bleues et la sarcelle à ailes vertes avaient fui le pays.
GUÈVREMONT, Survenant, 1945, p.72.
P. méton Troupe d'animaux en migration. [Les] canards des mares (...) battent de leurs ailes atrophiées lorsque cingle, en plein ciel, la migration de leurs frères (...) mangeurs d'espace (ARNOUX, Juif Errant, 1931, p.47).
2. Expansion d'une espèce végétale par la dissémination. C'est dans l'Amérique septentrionale que se voient les grandes migrations des plantes (CHATEAUBR., Fragm. Génie, 1800, p.199).
C. —Domaine des sc.
1. BIOL., CHIM. Déplacement d'un élément à l'intérieur d'un milieu. L'observation directe de la migration d'ions colorés pendant l'électrolyse (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.250):
3. Le déplacement des cellules mettrait les cellules dans un état particulier, favorable à la mitose. Les deux facteurs qui déterminent la croissance d'une culture, migration et multiplication, seraient ainsi dans la dépendance l'un de l'autre, la division étant le corollaire du mouvement.
J. VERNE, Vie cellul., 1937, p.128.
2. MÉD. et MÉD. VÉTÉR.
a) Déplacement qu'effectuent certaines cellules, certains organes dans l'organisme. Migration de leucocytes du réseau lymphatique superficiel jusqu'aux interstices des cellules épidermiques (CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920, p.120). Migration du testicule et de l'ovaire (Méd. Biol. t.2 1971).
b) Déplacement d'un parasite ,,d'un hôte intermédiaire à un hôte définitif ou d'un organe à un autre chez un même hôte`` (VILLEMIN 1975). Il montra la migration des larves d'abord dans les follicules pileux (BRUMPT, Parasitol., 1910, p.376).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1531 [éd.] «déplacement d'une population qui quitte un pays pour s'établir dans un autre» (JEAN DE VIGNAY, Miroir historial, IX, 130 ds DELB. Notes mss); b) 1770 «déplacement qu'accomplissent certaines espèces animales» (BUFFON, Hist. Nat., Oiseaux, t.1, p.11); 2. 1585 «métempsycose» (P. THÉVENIN, La sepmaine ou creation du monde, p.133 ds Rom. Forsch. t.32, p.105); 3. 1872 «déplacement d'individus parasites au cours de leur métamorphose» (BOUILLET d'apr. FEW t.6, 2, p.79b). Empr. au lat. migratio «passage d'un lieu à un autre», de migrare, v. migrer. Fréq. abs. littér.: 199.

migration [migʀɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1495; lat. migratio, du supin de migrare → Migrer.
1 Déplacement massif d'hommes, de populations qui passent d'un pays dans un autre pour s'y établir (→ Exode, cit. 4). Émigration, immigration. || Migration des barbares. Invasion (→ Incursion, cit. 2).
1 (…) les linguistes ont souvent marqué que les mots, aux périodes troublées, conservaient la trace des migrations humaines : une armée barbare traverse la Gaule, les soldats s'amusent de la langue indigène, la voilà faussée pour longtemps.
Sartre, Situations II, p. 303.
(1972). Déplacement de populations, et, spécialt, de populations urbaines d'un endroit à un autre. || Migrations alternantes : déplacements entre le lieu d'habitation et le lieu de travail. || Migrations saisonnières (vacances, travail saisonnier).
2 Déplacement, d'ordinaire périodique, qu'accomplissent certaines espèces animales. || Migration des hirondelles, des cigognes, des anguilles (cit. 1). || Migration des saumons. Montaison. || Migration des troupeaux. Estivage (→ 2. Estiver, dér.), transhumance. || La saison des migrations.
2 L'univers est comme une immense hôtellerie, où tout est sans cesse en mouvement. On en voit sortir, on y voit entrer une multitude de voyageurs. Il n'y a peut-être rien de plus beau, dans les migrations des quadrupèdes, que les voyages des bisons à travers les savanes de la Louisiane et du Nouveau-Mexique.
Chateaubriand, le Génie du christianisme, I, V, IX.
3 Fig. (Relig.). || Migration des âmes (→ Immortalité, cit. 6). Transmigration.
3 (…) souvent j'ai suivi des yeux les oiseaux de passage qui volaient au-dessus de ma tête. Je me figurais les bords ignorés, les climats lointains où ils se rendent; j'aurais voulu être sur leurs ailes. Un secret instinct me tourmentait; je sentais que je n'étais moi-même qu'un voyageur, mais une voix du ciel semblait me dire : « Homme, la saison de ta migration n'est pas encore venue; attends que le vent de la mort se lève, alors tu déploieras ton vol vers ces régions inconnues que ton cœur demande. »
Chateaubriand, René.
Fin. || Migration de capitaux.
Sociol. || Migration de cerveaux, entraînant vers les pays industrialisés les nationaux des pays pauvres d'un haut niveau de qualification scientifique et technique (trad. de l'angl. brain drain).
4 Quant à la migration des cerveaux, un moment dénoncée, elle a été proprement étouffée, bien qu'elle soit (ou plutôt parce qu'elle est) bien plus dommageable qu'il n'a été dit.
A. Sauvy, Croissance zéro ?, p. 294.
4 Sc. Déplacement d'une structure vivante (cellule, organe, etc.) au cours de son développement, de sa maturation; d'une production organique, normale ou pathologique, dans l'organisme qui l'a formée.Physiol. || Migration des leucocytes. Diapédèse. || Migration de l'ovule (de l'ovaire à l'utérus, par la trompe utérine).Embryol. || Migration du testicule (de la cavité abdominale vers les bourses).Pathol. || Migration des cellules cancéreuses. Métastase. || Migration d'un caillot sanguin. Embolie.
Déplacement (d'une substance) au sein d'un milieu, (d'un élément) à l'intérieur d'un ensemble. || Migration de l'humus dans le sol, d'un radical dans un isomère.
DÉR. Migrant, migrateur, migratoire, migrer.
COMP. Émigration, immigration, transmigration.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Migration — • The movement of populations from place to place Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Migration     Migration     † …   Catholic encyclopedia

  • Migration — Migration, Migratory behavior, or Migratory may refer Gene migration, a process in evolution and population genetics Animal migration, the travelling of long distances in search of a new habitat Human migration, physical movement by humans from… …   Wikipedia

  • Migration — (von latein. migratio „(Aus )Wanderung, Umzug“) steht für: Migration (Astronomie), eine planetare Bahnänderung eines Planeten während der Entstehung eines Planetensystems um einen Zentralstern Migration (Chemie), das Wandern niedermolekularer… …   Deutsch Wikipedia

  • migration — UK US /maɪˈgreɪʃən/ noun [C or U] ► ECONOMICS the process of a person or people travelling to a new place or country, usually in order to find work and live there temporarily or permanently: »Higher housing prices will probably slow the migration …   Financial and business terms

  • Migration — Mi*gra tion, n. [L. migratio: cf. F. migration.] The act of migrating. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • migration — (n.) 1610s, of persons, 1640s of animals, from L. migrationem (nom. migratio) a removal, change of abode, migration, noun of action from pp. stem of migrare to move from one place to another, probably originally *migwros, from PIE *meigw (Cf. Gk …   Etymology dictionary

  • migration — migration. См. миграция. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • Migration — (lat.), Wanderung (s. d.), besonders der Zugvögel; migrieren, wandern, wandernd umherziehen; migratorisch, wandernd, ziehend …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Migration — Migratiōn (lat.), Wanderung; migratōrisch, wandernd; migrieren, wandern, umherziehen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • migration — index immigration Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.